Conseils Essobélé Tutoriels

CONSTRUIRE SA ROUTINE CAPILLAIRE : CONSEILS, BONS GESTES ET TECHNIQUES

essobele, routine capillaire, conseils cheveux frises

Une routine capillaire est un ensemble de soins et gestes que vous apportez à vos cheveux au quotidien et qui vous permettent d’avoir de beaux cheveux et en bonne santé.

Mais par quoi commencer pour trouver sa bonne routine? Il n’est pas toujours simple de savoir quels accessoires et produits utiliser. Soit on a rien, soit on cumule pleins d’accessoires et produits dans notre armoire sans savoir comment bien les utiliser, ni à quel moment. Personnellement, ça n’a pas été facile pour moi et j’ai eu du mal à la trouver.

Tous les conseils et explications que je vais vous apporter dans cet article sont basés sur mon expérience et sur ce que j’ai pu apprendre. Ce sont d’après moi des bases à avoir et vous êtes bien-sûr libre de l’adapter comme vous le souhaitez.

La priorité, c’est d’être à l’écoute de vos cheveux et de voir comment ils réagissent aux différents soins que vous allez leur apporter.

Pour que ce soit plus simple, je vais tout vous expliquer étape par étape, mais avant tout, il est important de comprendre la base : la composition et la structure de nos cheveux.

 

1. LE CHEVEU : STRUCTURE ET COMPOSITION

Voici une petite explication simple et rapide.

La composition de nos cheveux

Nos cheveux sont composés d’une protéine qui se nomme la kératine à plus de 90%. C’est la matière première de notre cheveu que l’on retrouve aussi dans nos ongles et dans la peau.

Elle protège nos cheveux des agressions extérieures et c’est grâce à elle qu’ils sont souples et résistants.

La structure de nos cheveux

La structure du cheveu, se compose de 2 parties :

  • La racine : c’est la partie profonde que l’on ne voit pas et qui constituée de cellules vivantes qui vont permettre à nos cheveux de pousser.
  • La tige pilaire : c’est la partie visible qui est formée de cellules mortes.
essobele, cheveu

La partie pilaire donc la partie visible est constituée de trois couches. En partant de l’extérieur vers l’intérieur, on va avoir :

  • la cuticule ou écaille qui a pour rôle de protéger le cheveu, lui donner de la brillance, souplesse et élasticité
  • la couche intermédiaire ou cortex qui donne entre autre la couleur à nos cheveux
  • la moelle qui n’est pas forcément présente chez tout le monde.
essobele, cheveux vue transversale

 

La partie qui nous intéresse, c’est la tige pilaire, plus particulièrement nos cuticules car elles sont en premier contact avec les soins que l’on apportent à nos cheveux. Le but c’est d’en prendre grand soin pour avoir de beaux cheveux et en bonne santé!

 

2. LAVER : LE SHAMPOING

C’est la base dans votre routine capillaire car il est indispensable d’avoir les cheveux propres pour que les soins que vous allez appliquer par la suite soient efficaces.

shampoing, essobele, routine capillaire

Il existe des shampoings clarifiants et hydratants

  • le shampoing clarifiant déterge au maximum. Il n’est pas à utiliser trop souvent. En général, je l’utilise une fois par mois.
  • le shampoing hydratant lave en douceur et bien-sûr hydrate.

En général, je fais mon shampoing une fois dans la semaine, le dimanche et je procède à 2 lavages d’affilé.

  • le premier qui en général ne mousse que très peu, qui dégrossit et nettoie. C’est à ce moment que j’utilise mon shampoing clarifiant.
  • le second va plus mousser et permettre à vos cheveux de bénéficier des principes actifs présents dans votre shampoing. C’est là que j’utilise mon shampoing hydratant.

Les principes actifs, c’est l’ensemble des ingrédients traitants destinés entre autres à :

  • nourrir et restructurer vos cheveux (exp : la kératine, l’huile de macadamia, le beurre de karité, le beurre de cacao et bien d’autres encore),
  • régulariser l’excès de sébum (exp : l’argile, ortie), etc.

Je vous disais que je faisais un shampoing par semaine et pour moi c’est un bon rythme. J’ai déjà attendu 15 jours avant de me laver les cheveux et c’était trop parce que je ne supportais pas d’avoir les cheveux trop sales.

C’est vraiment à vous de juger et de voir si vous avez besoin de faire un shampoing par semaine ou toutes les deux semaines ou une fois par mois… .

La chose à savoir en tout cas c’est que trop se laver les cheveux n’est pas bon pour votre cuir chevelu et vos cheveux

Pourquoi?
Parce que comme le shampoing a pour but de nettoyer en profondeur et retirer les résidus assimilés tout au long de la semaine, en abuser pourrait provoquer des pellicules, rendre vos cheveux secs et fragiles ou au contraire pour certaines personnes rendre les cheveux gras, provoquer des chutes de cheveux, ect… .

Mais si par exemple, vous faites beaucoup de sport et que vous ressentez le besoin de vous laver les cheveux, je vous conseille de faire en plus de votre shampoing habituel, un lavage express avec un après-shampoing. Ce qu’on appelle le « co-wash« .

En ce qui concerne la quantité, il est aussi important de bien la doser et donc de ne pas trop en appliquer en général une bonne noisette.

Il est également important de bien masser votre cuir chevelu sur l’ensemble de votre crâne avec le bout de vos doigts, pas avec vos ongles hein?!

shampoing, essobele, routine capillaire
shampoing, essobele, routine capillaire
shampoing, essobele, routine capillaire

Pour le rinçage, je vous conseille de rincer votre shampoing avec de l’eau tiède

L‘eau chaude favorise l’élimination des résidus gras, mais une eau trop chaude n’est pas bonne pour vos cheveux parce qu’elle a tendance à les agresser ainsi que votre cuir chevelu, ce qui peut rendre vos cheveux secs et mousseux.

Par contre pour le dernier rinçage, optez pour de l’eau froide, elle refermera vos écaillesréduira l’effet antistatique et apportera de la brillance.

 

3. NOURRIR : APRÈS-SHAMPOING ET MASQUE HYDRATANT

Pour cette étape, vous disposez de 2 types de soins complémentaires:

  • l’après-shampoing
  • le masque hydratant

L’après-shampoing

En fait, je n’utilise de l’après-shampoing que très rarement parce que même s’ il a des propriétés hydratantes et assouplissantes qui permettent un démêlage plus en douceur, il est moins concentré qu’un masque et je trouve que leur texture n’est en général pas assez consistante et qu’il ne pénètre pas bien dans mes cheveux.

Attention, ce n’est que mon avis! Cela ne veut pas dire que je ne le conseille pas, bien au contraire! C’est à vous aussi d’adapter votre routine et à vous de voir la réaction de vos cheveux. Mais, c’est vrai que j’ai toujours fonctionné comme ça et le résultat me convient bien.

Même si je n’utilise pas souvent, l’après shampoing présente quand même d’autres avantages :

  • son temps de pose qui est moins important qu’un masque
  • vous pouvez l’utiliser pour vous laver les cheveux dans la semaine entre 2 séances de sport par exemple.

Le masque hydratant

Il va permettre de réparer, nourrir et hydrater vos cheveux en profondeur en fonction de la problématique qu’ils rencontrent (cheveux trop secs, ternes, colorés, frisés à crépus …).
Comme pour le shampoing et l’après-shampoing, le masque a des propriétés bien à lui et dispose aussi de principes actifs.

Il s’applique sur cheveux humides et essorés après le shampoing et l’après-shampoing, si vous en utilisez. Il est important de bien le répartir sur l’ensemble de vos pointes et longueurs.

Cela ne sert à rien de l’appliquer sur votre cuir chevelu, ce n’est pas lui qui a besoin d’être hydraté.

Pour la quantité, c’est à vous de voir et de l’adapter en fonction de votre longueur. Mais sachez que ça ne sert à rien de saturer vos cheveux de produits, car ils absorberont ce dont ils ont besoin.

Pour l’application, que vous ayez une masse importante de cheveux comme moi ou pas, je vous conseille de séparer vos cheveux en plusieurs sections pour faciliter l’application.

soin hydratant, essobele, routine capillaire
soin hydratant, essobele, routine capillaire

Massez bien et faites pénétrer le soin avec vos mains. Elles dégagent votre chaleur corporelle, ce qui favorise sa pénétration et son action.

C’est à ce moment que j’enchaîne avec l’étape suivante.

 

4. DÉMÊLER

demelage, essobele, routine capillaire

Ah le démêlage! Ça m’a tellement fait souffrir à l’époque, je vous passe les détails, mais avec ma mère on y passait parfois plusieurs jours.

Aujourd’hui, on me demande souvent comment je fais pour démêler ma masse de cheveux qui sont en fait simples à démêler. Par contre il y a des règles incontournables à respecter :

  • le faire sur cheveux humides, idéalement pour moi, pendant l’étape du soin. En tout cas il vous faut toujours un produit sur vos cheveux,
  • séparer ses cheveux en autant de sections que vous le souhaitez pour vous faciliter la tâche,
  • y aller en douceur, car nos cheveux sont fragiles
  • utiliser les bons outils,
  • avoir le bon geste.

Pour cela, vous avez à votre disposition plusieurs outils. J’en utilise 3 en fonction de mon humeur. Je vous conseille d’essayer et d’opter pour celui qui vous convient le plus:

  • mes doigts : que j’utilise le plus souvent. Ils me permettent de bien sentir les nœuds et de mieux gérer mon démêlage,

démêlage doigts, essobele, routine capillaire

  • mon peigne à dents larges que j’utilisais beaucoup avant, 

démêlage, peigne afro, essobele, routine capillaire

  • ma brosse démêlante (exp: Tangle Teezer) : en plastique, elle est dotée de picots fins de différentes tailles pour permettre un démêlage rapide et en douceur. Je l’utilise en complément de mes mains ou en démêlage seul quand je suis pressée.

démêlage, brosse, essobele, routine capillaire

Quelque soit l’outil choisi, le geste est le même, à savoir :

  • d’abord, si vous avez beaucoup de nœuds, dégrossissez, en séparant vos cheveux en douceur avec vos doigts
  • ensuite, démêler des pointes vers la racine. En effet, si vous faites l’inverse, vous cumulerez les nœuds au niveau de vos pointes ce qui favorise la casse.
démêlage, essobele, routine capillaire
démêlage,, essobele, routine capillaire

Une fois vos cheveux démêlés, il est important de faire pénétrer votre soin, on enchaîne avec la prochaine étape.

démêlage, essobele, routine capillaire

5. FAIRE PÉNÉTRER SON SOIN

Oui, il est essentiel de bien appliquer son soin mais pour bénéficier de son effet à 100%, il est important de favoriser sa pénétration et son action en apportant une source de chaleur. La chaleur va ouvrir les écailles de vos cheveux et les principes actifs de vos soins pourront ainsi agir. 

Là encore, vous disposez de plusieurs accessoires plus ou moins onéreux:

  • Le sac plastique ou du cellophane. C’est déjà une bonne base et vous pouvez les recouvrir d’une serviette chaude humide pour dupliquer leur action. 
soin, essobele, routine capillaire
soin, essobele, routine capillaire
  • La serviette chaude humide. Je vous ne conseille pas de l’appliquer directement sur vos cheveux car elle risque d’absorber votre soin, mais de l’utiliser en complément comme expliqué plus haut.

soin, essobele, routine capillaire

  • La charlotte en plastique (moins de 5 € le lot de 30, 50 ou 100)
soin, essobele, routine capillaire
essobele, charlotte plastique, routine capillaire
  • Le bonnet auto-chauffant ou charlotte auto-chauffante (moins 10€ l’unité) que j’utilisais beaucoup et je l’utilise encore d’ailleurs lorsque je suis pressée et que j’ai besoin de faire un soin express.
soin, essobele, routine capillaire
soin, essobele, routine capillaire
  • Le casque chauffant (environ 30€ l’unité)
soin, essobele, routine capillaire
soin, essobele, routine capillaire
  • Le casque à vapeur (exp : le « hair steamer » plus de 100€)

Je vous avoue que j’ai un énorme coup de cœur pour le casque chauffant. Je ne regrette pas de me l’être procuré et je vous encourage à l’avoir. Il est simple d’utilisation et très efficace.

En général, je laisse poser mon soin 10-15 min, mais il m’arrive souvent de le laisser poser plus longtemps, le temps de faire ma manucure, mes soins du visage, du rangement, ect … . Mais pas plus de 30 min en général. Sachez que vos cheveux absorberont la quantité des principes actifs dont ils ont besoin et laisser poser votre masque trop longtemps n’est pas nécessaire. 

Une fois posé, je le rince à l‘eau tiède, puis je termine à l’eau froide pour refermer les écailles de mes cheveux, ce qui les rend plus lisses et plus brillants.

6. PRÉ-SÉCHER

C’est une étape délicate et à ne pas négliger car elle va jouer sur la définition de vos boucles.

Elle évite d’avoir les cheveux qui gouttent pendant l’application des produits hydratants. Le but, c’es de les avoir humides et de retirer l’excédent d’eau.

Commencez d’abord par essorer délicatement vos cheveux avec vos mains, ensuite, plusieurs options s’offrent à vous:

  • la serviette en coton
  • la serviette microfibre
  • le t-shirt en coton

Personnellement, j’ai opté pour la serviette microfibre.

Pour la gestuelle, elle est la même quel que soit votre choix :

  • ne frottez pas vos cheveux, car vous aurez des frisottis et vous abîmerez vos boucles

mais :

  • pressez délicatement vos cheveux des pointes vers les racines. 

serviette, essobele, routine capillaire

 

7. HYDRATER ET DÉFINIR SES BOUCLES

C’est LA phase essentielle qui permet d’hydrater, de favoriser la définition de vos boucles avant le séchage et d’éviter les frisottis.

Je vous conseille donc d’avoir :

  • Une crème ou un lait hydratant

Il est important d’avoir au minimum une crème capillaire hydratant ou un lait capillaire hydratant.

À appliquer sur vos cheveux humides, je vous conseille de séparer vos cheveux en plusieurs sections, afin de faciliter l’application et surtout de bénéficier un maximum des bienfaits de votre crème/lait.

Concernant la quantité, adaptez-la en fonction de votre longueur, mais n’en abusez pas trop au risque d’avoir des petits résidus blancs, voire un effet cartonneux.
Appliquez sur les pointes et les longueurs et insistez sur les pointes, plus sujettes aux agressions. 

  • Une huile

L’huile est essentielle, car elle permet de sceller l’hydratation que vous aurez apporté au préalable avec votre lait/crème, c’est à dire qu’elle va garder l’eau présente dans vos cheveux. 

Elle va également apporter de la brillance. Vous n’avez pas besoin d’en appliquer trop au risque de finir avec les cheveux gras et tout poisseux.

essobele, routine capillaire
essobele, routine capillaire 2
soin hydratant, essobele, routine capillaire

8. SÉCHER

Vos produits appliqués, on arrive à la fin de notre routine et à l’étape du séchage. Là encore, vous avez le choix de :

  • laisser sécher à l‘air libre, ce qui vous demandera d’être patiente,
  • utiliser un sèche-cheveux avec idéalement un embout diffuseur doté de picots qui vont permettre une diffusion de l’air douce et uniforme. Il va également favoriser la définition de vos boucles.

Personnellement, j’utilise beaucoup, même tout le temps mon sèche-cheveux. Voici mes conseils pour bien l’utiliser :

  • ne le réglez pas sur la chaleur la plus forte mais plutôt sur chaleur tiède/moyenne sinon vous allez assécher, voire brûler vos cheveux,
  • vous pouvez le régler en puissance maximum ou moyenne,
  • ne séchez pas trop longtemps sur une même section de cheveux, toujours au risque d’assécher et fragiliser vos cheveux,
  • à la fin de votre séchage, utilisez de l’air froid. Il va refermer vos écailles, apporter de la densité, fixer vos boucles, apporter de la brillance et réduire l’effet « électricité statique« .
essobele, sèche-cheveux, diffuseur, routine capillaire 2
essobele, sèche-cheveux, diffuseur, routine capillaire

Une fois que vos cheveux sont secs, vous n’avez plus qu’à styliser votre coupe en apportant du volume avec un peigne afro et/ou de la longueur avec votre sèche-cheveux.

Voilà mes So Belles, j’espère que cet article vous aidera à trouver la routine capillaire qui vous correspond.

Soyez So Belles!

 essobele, routine capillaire

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Répondre